Pour ce dernier jour à Sirdal, nous partons tous les cinq dans les montagnes. Nous avions repéré cet itinéraire depuis une semaine déjà, mais attendions que le soleil pointe son bout du nez pour nous y lancer.

Dimanche, la météo ne peut pas être meilleur: ciel bleu, température avoisinant les 17deg. avec un vent quasi nul... C'est donc le moment d'y aller. "Go, go go. sacker les sacco" comme on dit.

La route est toute simplement magnifique, les montagnes se reflètent dans les lacs transformées en parfait miroir.

 ca commence bien

Le départ est donné et comme à notre habitude : une petite photo du panneau indicateur. L'équipe est à fond motivée.

les paneaux marine et ses deux grands

La petite troupe marche en ligne en suivant le guide Melchior qui cherche les fameux "T" rouges et les kairns.

en route le fameux col

Comme bon montagnard, Malo participe a l'effort collectif, dans la construction des kairns, en apportant sa pierre à l'édifice. Melchior, quand à lui se repose en attendant la petite troupe.

Malo apporte sa pierre a l edifice Melchior se repose

En haut de la cascade, on aperçoit les fameuses grottes creusées dans la roche dans lesquelles les bergers se protégeaient.

les grottes

La vue tout au long du chemin est splendide et chacun en prend plein la vue dans les haltes salvatrices.

le lac Melchior attend ses freres

l'équipe au complet

Après plusieurs heures de marche, les premiers névés sont en vue. Nous ne résistons pas à l'idée de monter dessus. Une photo de famille s'impose ainsi qu'une bataille de boule de neige...

les bush sur un nevet

 

bataille de boulle de neige bataille rangée

Les fesses dans la neige

"La route est longue, longue, longue, marche sans jamais t'arrêter" , "Sur les monts, sur les monts" ou encore "Elle descends de la montagne a cheval".... les chansons scouts nous accompagnent dans la montée et bercent notre Little Bosco qui ronfle du sommeil du juste (avec la goutte de bave)...

Melchior et Pierre Bosco ronfle

 Une dernière petite photo de famille qui signe notre passage: Bush was here...

Les Bush dans la neige

Les garçons ont si bien marchés, (4-5h) qu'un arrêt à la boutique de laine s'est imposé pour prendre une bonne glace bien méritée, y compris Bosco qui n'a pas su apprécié le chocolat glacé à sa juste valeur....

Oh les gourmands

la journée du gout sans succés

Marine et Pierre.